-

Centre
de
photographie
contemporaine

© Yan Gao
© Yan Gao
© Yan Gao
© Yan Gao
© Yan Gao
© Yan Gao
© Yan Gao
© Yan Gao


Yan Gao


Exposition "En transit" en 2008



Laureat du prix Région Rhône-Alpes (dans le cadre de Lyon Septembre de la Photographie 2008 - IDENTITE(S))
En partenariat avec l'Ecole Nationale des Beaux-Arts de Lyon et la Région Rhônes-Alpes

Avec sa série photographique « En Transit », Yan Gao engage une réflexion qui se veut à la fois sociologique et politique sur les notions de territoire et d’identité.
Au travers de la question « qu’est-ce qu’être ailleurs en images », point de départ de son travail, ce jeune photographe nous confronte aux espaces et aux situations souvent précaires et instables que connaissent étrangers, migrants, et sans-papiers présents sur le sol français.



"Ma préoccupation principale est une recherche autour de la question « qu’est ce qu’être ailleurs, avec des images ? »
Je l’appelle donc « en transit ». C‘est un espace entre une fin et un nouveau commencement, un territoire, ni ici, ni ailleurs, une suspension du temps. Des moments d’attente indéterminés quand le monde se déplace. Mon travail photographique a commencé par des éléments de ma situation personnelle. J’ai quitté mon pays pour confronter ma vie avec un autre territoire. Une vie instable qui me renvoie souvent l’impression d’être prêt à partir ailleurs . Cette expérience « être ailleurs » m’a conduit à sortir de l’espace de ma vie, à regarder les autres personnes
différemment.
J’ai commencé à m’intéresser à des lieux de vie installés au minimum, comme ma propre chambre d’étudiant ou celles de mes camarades asiatiques. La manière dont ils disposent leurs objets quotidiens me semble très intéressante, souvent en raison de la grandeur de l’espace et du temps durant lequel ils vont y résider. Pour moi, ces objets évoquent un temps de courte durée, un portrait et aussi un paysage social. Tout cela offre un champ photographique.
Mon cheminement, mes pauses, mes choix thématiques se font en fonction de mes centres d’intérêts et de mes questionnements. Par exemple : la préfecture temporaire « Point spécial étudiant étranger », les salles des fêtes, les restaurants sociaux, l’association « Oasis » centre d’aide aux enfants d’immigrés en attente de reconduction à la frontière ou encore le ministère du logement qui se déplace provisoirement place Bellecour à Lyon...
La représentation de ces espaces et de ces objets en images ne crée pas seulement une esthétique subjective, j’essaie de donner une autre dimension à mes photographies. Cette vision du réel résiste et nous offre des questionnements face à l’impuissance des gens quand ils sont en train de se « reterrioraliser » dans un autre territoire. « En transit » se destine à l’avenir de cette situation politique."

Yan GAO