-

Centre
de
photographie
contemporaine

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Philippe Durand



exposition au Musée d'Art Contemporain dans le cadre du festival lyon septembre de la photographie édition 2006 "La région humaine"


A l’origine du concept de « poélitique », Philippe Durand utilise la forme poétique pour mieux rendre compte de choses hautement politiques. Les photographies de la série Offshore (2007) ne sont pas les images d’un touriste qui explore une île paradisiaque mais bien celles du photographe venu saisir le paradis fiscal : « J’ai souhaité parler de ces endroits-là, car moins on en parle, mieux ils se portent ».
La pancarte au premier plan de Offshore (for sale) nous apprend que l’endroit est à vendre, sans toutefois que l’on comprenne si c’est bien de cette immensité végétale dont il s’agit. En montrant ce qui se passe en coulisse de l’habituelle carte postale des Caraïbes, Philippe Durand incite à la réflexion sur le fonctionnement d’un système social - le capitalisme, avec ses règles - celles de la finance internationale, et le détournement de ces mêmes règles - le paradis fiscal.
Diane-Sophie Girin