-

Centre
de
photographie
contemporaine

© Max Barboni
© Max Barboni


Max Barboni


Exposition « Espaces péri-urbains » dans le cadre de Lyon septembre de la photographie 2004 "Europa l'esprit des villes"



Après des études de Lettres, Max BARBONI se consacre à l’enseignement de la photographie et à la photographie comme moyen d’expression : le corps (Autoportrait, Musée de Toulon ; Musée N. Niepce, Chalon sur Saône, 1986-1990 ; Galerie du Château d’eau, Toulouse, 1999) et l’environnement (Cadre de vie, Besançon, 1993 ; Trouées, Le Bleu du Ciel, Lyon, 1999). En 1995 il entreprend un travail sur les pratiques artistiques des personnes handicapées (Le geste et l’instant, art et handicap en Rhône-Alpes, Ed. Lieux Dits, 2003). Pour « Europa : L’esprit des villes » il a choisi « d’emprunter le périphérique ». L’importance des voies de circulation, en particulier des autoroutes, facilite les échanges et fractionne le paysage. Audelà de la cité, l’espace de la périphérie se parcellise. Face aux avancées de la civilisation nous entretenons un sentiment ambigu entre le désir de communication et la crainte de voir ces nouvelles appropriations du territoire inaugurer la perte de nos repères naturels.