-

Centre
de
photographie
contemporaine

© Jean-Philippe Charbonnier
© Jean-Philippe Charbonnier
© Jean-Philippe Charbonnier
© Jean-Philippe Charbonnier
© Jean-Philippe Charbonnier
© Jean-Philippe Charbonnier
© Jean-Philippe Charbonnier
© Jean-Philippe Charbonnier
© Jean-Philippe Charbonnier
© Jean-Philippe Charbonnier
© Jean-Philippe Charbonnier
© Jean-Philippe Charbonnier


Jean-Philippe Charbonnier


Exposition "rétrospective et H.P (Hôpital psychiatrique) "- photographies inédites en 2007



Edition d’un livre HP Hôpital Psychiatrique // collection le traitement contemporain n°4 - Editions Le Bleu du ciel avec l’aide de la Galerie Agathe Gaillard et l’agence Top – Rapho.



Il y a cinq éléments dans la métaphysique chinoise que l’on retrouve toujours fidèlement servis par le travail d’Eric charbonnier. Dans son oeuvre, la recherche de la tradition ne s’apparente pas pour autant à un quelconque sentiment de nostalgie pour un paradis perdu, bien qu’elle puisse y faire penser. Lui même est un être nostalgique. Il ne cherche pas à s'en défendre, bien au contraire. Elle agirait plutôt comme le moteur de tous les instants de sa vie. La présence singulière de ces cinq éléments: l'eau, le feu, la terre, le bois et le métal constitue la matière brute, la source originelle dans laquelle il puise depuis toujours les signes intemporelles de sa vision du monde.

Eric charbonnier s’est rendu dans la province reculée du Ghizou qui semble être au cœur d' une civilisation intangible* Cette province parait bien dérisoire et anachronique au regard de Pékin où Sanghaï en pleine effervescence. Et pourtant, c’est elle qui rappelle la vraie Chine. Celle de l’empire du milieu, de la sagesse de Lao Tseu et du Yi King dont l’humanité a plus que jamais soif. Le tao est éternel et ne dépend ni des modes, ni des époques, ni des tendances. Il est l’essence mystérieuse et indéfinissable de la vie.