-

Centre
de
photographie
contemporaine

 
 
 
 
 
 


Dulce Pinzon


Exposition “Super-heros” du 16 mai au 13 juillet 2013


2004-2006

Téléchargez le dossier de presse de l'exposition (.pdf)


Après le 11 Septembre, l’idée de « héros » devint petit à petit omniprésente dans
l’imaginaire collectif. En cette période de crise, la nécessité de reconnaître le travail et
l’extraordinaire détermination de certains individus face au danger semblait criante, ceux-ci
sacrifiant parfois leur vie en tentant d’en sauver d’autres.
Néanmoins, dans le tourbillon des médias qui affichaient, en une, les désastres et autres
états d’urgence, il était aisé de passer à côté d’innombrables héros qui ont oeuvré
chaque jour pour le bien d’autrui, tout autant que ces autres héros glorifiés; mais en des
circonstances bien moins théâtrales. Le travailleur immigré mexicain à New York est
l’exemple même du héros qui passe inaperçu : il travaille souvent de très longues heures
dans des conditions extrêmes, et économise sur son salaire, si bas soit-il, au prix
d’immenses sacrifices, pour l’envoyer au Mexique à sa famille et à sa communauté.
Discrètement, l’économie mexicaine est devenue dépendante de l’argent envoyé par des
travailleurs résidant aux États-Unis. De la même manière, l’économie américaine devient
petit à petit dépendante de la main-d’oeuvre mexicaine. C’est de cet immense sacrifice,
passé sous silence et inavoué, que nous parle Dulce Pinzón. Elle rendre ici hommage à
ces hommes et ces femmes, figures courageuses et déterminées, qui réussissent tant
bien que mal, sans le moindre pouvoir surnaturel, à supporter de difficiles conditions de
travail afin d’aider leurs familles et communautés à survivre et prospérer.
Ce projet est constitué de 19 photographies couleurs d’immigrants latino-américains
vêtus de costumes de super-héros américains ou mexicains célèbres. Chaque image
représente le travailleur / super-héros sur son lieu de travail et est accompagnée d’une
légende constituée de son nom, sa ville natale, le travail qu'il assume et la somme
d’argent qu’il envoie à sa famille par semaine ou par mois.


Exposition en partenariat avec K-echo Photo